28 jun. 2011

Nubra Valley

Puisque tout le monde y va, c'est sûrement un endroit à voir... Et comme nous n'avons ni le temps ni le courage de partir pour plusieurs jours de trekking, nous prenons l'option voiture pour un aller retour de deux jours dans la vallée du Nubra.

Notre chauffeur Ali, originaire de Leh et parlant à peine anglais, prend sa mission au sérieux et enchaine les virages en mode rally sur fond de musique locale. Alors que nous quittons la vallée de Leh les pics sont de plus en plus impressionnants, sans aucune végétation et avec quelques taches de neige qui résistent encore sur les sommets. Nous arrivons ainsi au col de Khardungla, le plus haut du monde à 5602 mètres d'altitude. Le seul fait de monter les marches menant à un petit monastère nous laisse sans souffle, et la glace ne nous permet pas d'arriver en haut. Dire qu'il y a des gens qui viennent ici en vélo!

De Nubra Valley

La route qui mène au col est sans doute la plus dangereuse de nos dix mois de voyage, une piste pleine de trous avec à peine la place pour une voiture, alors que des camions et des bus passent dans les deux sens. Cinq heures pour parcourir 135 km, toujours au bord du précipice, en passant les plaques funéraires et les messages de sécurité routière qui font preuve d'une grande originalité de style (jamais deux pareils) mais que personne ne lit à part nous. Pourtant les croisements s'effectuent sans problème, un coup de klaxon et le camion s'arrête dès qu'il peut pour céder le passage; dans ces conditions l'amabilité est la meilleure des sécurités.

De Nubra Valley

Heureusement en descendant vers les premiers villages de la vallée la route s'améliore un peu, et nous découvrons des oasis de verdure qui suivent le lit du fleuve, avec les premières culture qui dénotent dans le paysage aride de la montagne. Mais chaque village est avant tout un camp militaire, avec quelques maisons autour, la région en est remplie sans doute du fait de sa proximité avec le Cashemir. Nous passons ainsi Khardung et Khalsar, avec un pause déjeuner pour le typique et délicieux dahl, riz accompagné de lentilles et de légumes.

Nous passons la nuit à Hundar, petit village en plaine qui donne sur un mini désert de dunes dans lequel sont organisées des promenades en chameaux. Mario finit par se laisser convaincre et nous faisons les touristes avec tous les indiens pour une demie heure de promenade, c'est moins cher qu'au Maroc...

De Nubra Valley

Le retour se fait le lendemain en suivant le même chemin, avec une visite du monastère de Diskit et ses salles de prière présentant un étrange mêlange de religion bouddhiste et hindouiste. Derrière le temple un immense Bouddha peint domine la vallée.

De Nubra Valley


Et j'oubliais... à force de les chercher pour completer notre collection d'animaux exotiques nous avons fini par les trouver, nos premiers yaks!

De Nubra Valley

No hay comentarios:

Publicar un comentario